Vive les départs en vacances

fillette plage

Il est des jours que nous aimerions voir passer en quelques minutes et celui du départ en vacances en est UN.
Pourtant nous avons tout bien préparé, nous les mamans attentionnées. Nous avons rassemblé les tubes de crème solaire pour chacun, entre la peau de la petite dernière qui est blanche comme l'aube d'une communiante, celle de notre grand gaillard qui devient comme un pruneau d'Agen et qui n'aime que l'huile solaire (vous savez le truc qui pue à 100 mètres), la crème pour peau sensible de notre grande fille qui est bleue quand on lui étale et les trois produits de mon tendre et cher amour, tout est dans le joli sac acheté à cet effet quelques années plus tôt et qui bénéficie d'une belle poche imperméable.

cahier de vacances

Les serviettes sont également prêtes ainsi que les repose-têtes et coussins gonflables qui vont nous permettre mon mari et moi, de buller tout en mettant nos neurones en légère activité. Pour les enfants, cette année, nous avons fait abstraction des cahiers de vacances puisque nous jetons 45 euros tous les ans. Entre les "Si maman j'te jure que je vais les faire, c'est super important" et "Cette année j'ai pas assez bossé, j'ai bien réfléchi et je m'engage à les faire", le fait est qu'on les retrouve toujours au fond d'un sac avec tout un tas de décoration de taches diverses et variées, mais rien qui ne ressemble à de la calligraphie. Mais je m'égare, je m'égare.

Harry Potter

Donc, samedi dernier, nous avons décidé de faire un roulement vacances pour chacune d'entre nous, surtout que nous pouvons travailler partout où il y a du wif. Destination  le massif central pour ma petite famille et moi où tout le monde trouve son bonheur.
Mais avant d’atteindre notre petit paradis, il faut anticiper toutes les demandes des uns et des autres, et en général, c'est bibi qui s'y colle, parce que nous les filles, nous sommes pré-câblées pour anticiper. Je ne sais pas pourquoi, mais mon chéri me dit souvent "Oh, c'est génial, tu y a pensé, moi j'aurai oublié !" La dernière fois, c'était pour me parler de la suite du tome IV de Games of Thrones qu'il avait presque fini avant les derniers congés.


Bref, pour notre belette de 8 ans, c'est simple, Harry Potter tome 3 pour la lecture, la crème, les marionnettes doigts avec lesquelles elle s'amuse comme une petite folle. Côté valise, simplissime : les shortys en coton de chez nous et de jolies culottes, trois maillots de bain, 2 caracos, quelques tee-shirts et jupettes, 2 paires de tongs, une de basket et la petite trousse de toilette et le tour est joué.

pyjama d'été en coton made in france

Pour le grand, il se gère tout seul. Je glisse juste un ou deux bouquins au cas où, mais il faut vraiment que ce soit la fin du monde, bien que l'espoir fasse vivre.


En revanche, pour notre belle de 15 ans, je préfère faire sa valise lorsqu'elle n'est pas là, afin de mettre dedans tout ce qu'il faut et ne pas voir mon temps de repassage évaporé en quelques instant parce qu'elle fait sa valise à la dernière minute et met tout en vrac. Je lui laisse juste le soin de la trousse de toilette.


Bandeaux (et pas que notre marque) côtoient les boxers, oui uniquement, parce que ma fille fait partie de la race des fesses manges culottes, que celles-ci soient en coton ou autres fibres d'ailleurs. Caracos, bustiers et chemisiers vintage (oui elle adore les années cinquante se font une place avec les pantalons à pont et les corsaires, bref quelques dessous en coton supplémentaires ainsi que deux shortys et tee-shirts pour dormir feront l'affaire !!!

Pour mon mari et moi, une valise faite en vingt petites minutes suffit.  Enfin, il ne manque plus que les raquettes de badminton, les rollers et leurs protections, deux ou trois ballons et autres petits jeux ainsi que les deux sacs de golf.

Nous sommes nickel, le départ est prévu pour 8h30 le matin, tout est en bas, prêt à être mis dans le coffre… Malheureusement et comme chaque année, au cours du repas du soir, j'ai le droit aux questions, "tu as pensé à mettre mon lecteur MP 3 ou le chargeur de ma tablette, tu l'as bien pris, ou encore, et la crème à l'abricot après solaire, tu l'as bien prise ?" et tout va bien jusqu'au moment où j'ai un trou noir, un abysse, un vide intersidéral : je n'ai pas la réponse. Tout le monde se rue alors sur son bagage, ouvre, vérifie, engueule le frère ou la sœur suivi d'un "j'en ai marre, tu me piques toujours mes affaires et après j'retrouve plus rien".

Alors, comme c'est toujours pareil, mon mari me dit "on a tout bien fait pourtant (j'adore le "on" puisque c'est moi qui prépare les bagages). Je me promets qu'ils se d.........ont la prochaine fois. Mais là aussi j'ai un trou de mémoire parce que quelques mois plus tard, tout heureuse de partir, je recommence.

Bref, vive les départs en vacances !

Caroline

PS : Petite anecdote perso, c'est la même voiture que nous avions lorsque j'étais enfant et c'est à 5 que nous partions en Autriche !!!
fiat 500 jaune