Humeur automnale et coup de gueule

Feuilles d'automne

Certains vantent les beautés de l’automne et les couleurs des feuilles, d’autres se pourlèchent les babines à l’idée de poêlées de champignons ou de gibier rôti et d’autres encore, commencent à cocher les jours sur le calendrier en vue du ski ou du Père Noël voire les deux.

C’est vrai que lorsqu’il fait beau, les couleurs de début d’automne sont belles d’autant que le ciel est souvent très limpide mais que voulez-vous, ce n’est pas une saison pour moi et pour mon moral. Et vous ?

Nuisette 100% coton made in France Fleurs Pois et Cie

Toutes les affaires d’été sont rangées, le jardin n’a pratiquement plus de fleurs, le hérisson ne vient plus grignoter les croquettes du chat qui s’en fiche du reste, car il est plus souvent dedans au chaud que dehors, les plantes frileuses du jardin ont mis leur manteau d’hiver et ressemblent à des fantômes, les colchiques se montrent fièrement et me flanquent le cafard, les vendeurs de chrysanthèmes font leur pub pour le jour de Toussaint, mon petit neveu a fait un gros caprice ce matin car il voulait mettre un short et moi, je vais finir par attraper un rhume à force de refuser de remettre chaussettes et collants. Enfin, je ne peux même plus porter ma nuisette Capucine de Fleurs Pois & Cie comme petite robe d’été ou sauter du lit avec elle pour prendre un bon petit café au soleil.

Nuisette Capucine en 100% coton Fleurs Pois et Cie

En plus, je dois vous faire un aveu. Comme j’ai toujours la tête un peu pleine des images de mon voyage en Inde, j’en suis à un bon nombre de coups de pieds aux fesses pour me remettre dans le bain et préparer le salon du Made in France à Paris les 18, 19 et 20 novembre prochain.
Bref, avez-vous remarqué que lorsque votre moral n’est pas au beau fixe, vous réagissez à tout un tas de choses que vous ne voyez même pas ou laissez passer en temps normal.
D’abord les informations télévisées : aucune bonne nouvelle, tout va mal et pas la plus petite note de gaité ou d’humour. Vous pensez comme nous sommes en automne, les températures baissent. C’est un scoop, non ?
Le shopping : que des vitrines "hiver". Oui, je sais, c’est normal mais je n’aime pas et mes pieds encore moins.
Le maquillage : que des tons d’automne. Ah non, pas un fard à paupières couleur colchique ou feuille d’automne ! Un bon point tout de même, il semble que le bleu soit tendance pour les yeux cet hiver. Ouf, on va pouvoir se faire des yeux bleu lagon, bleu baltique, bleu méditerranée ou bleu marine, le plus chic.

Le chauffage est rallumé au détriment de mon budget voyage au soleil et j’ai des courbatures pour avoir passé 2 heures à ranger les bûches livrées en vrac devant la porte. Au moins, c’est toujours autant de calories brûlées puisqu’il faut aussi lutter contre notre métabolisme qui sentant le froid arriver, a entrepris son programme stockage au cas où et nous donne des envies de chocolat chaud et de plats consistants. Comme il n’a pas l’air d’avoir intégré que nous vivons avec tout le confort, je vais finir par avaler les factures de chauffage et celle des bûches pour qu’il comprenne enfin que les stocks de graisse sur le ventre et les cuisses ne servent plus à rien… Foutu, cerveau reptilien !

Enfin, le français de nos ados me fait encore descendre le moral de quelques degrés. En effet, lorsque je vais sur la page Facebook de Fleurs Pois & Cie, j’arrive d’abord sur une page qui n’est pas la mienne non plus mais sur laquelle je vois un certain nombre de publications dont celles d’ados. Et là, j’avoue que je suis souvent effarée par les fautes d’orthographe. Je vous en livre quelques-unes pour preuve :

orthographe et internet

Ou
On se fais vite vite une aprèm 💕❤ 💞 💖 💘 💓💟❤💝💗💙🔥✨🔐👑 😍 😘 : vous noterez la maîtrise totale des émoticones mais pas de la conjugaison.
Ou
Mercii et ouii tkt pas on va sfaire une aprem la j'ai plein dchose a te dire aussii tu manque aussi 
Ou
Ta bien courue chui fière de toiii ma chérie
Alors là, soit je suis aussi rétrograde que mon cerveau reptilien, soit il y a un vrai problème. Oui, je sais qu’il faut qu’une langue vive et évolue, que lorsqu’ils tapent sur Facebook ou envoient des sms, nos jeunes font vite et donc pas attention mais quand même ! Il ne me semble pas plus difficile d’écrire sans faire de fautes qu’en faisant des fautes.
Ne risquent-t-ils pas aussi de prendre l’habitude de ne plus faire attention à l’orthographe, la conjugaison et les accords même lorsque le correcteur d’orthographe a tout souligné en rouge ?
Certains de mes amis parents à qui je faisais part de mon constat, m’ont répondu : "mais non, il ou elle n’a pas fait attention". Sauf que je suis persuadée qu’à force d’écrire "ces joli" (oui, oui, je l’ai vu), l’ado finira par l’écrire toujours ainsi.
Or, je suis désolée de jouer la vieille rabat-joie, jeunes-hommes et jeunes-filles, mais comme l’écriture ne fait pas encore partie du passé dans le monde du travail, vous risquez un jour, de subir les conséquences de vos inattentions. Je ne vous citerai comme exemple, que la fois où j’ai dû lire pour la comprendre, une lettre de motivation pour un emploi de bureau  à haute voix étant donné le nombre de fautes. Inutile de vous préciser que l’impression est désagréable et que la lettre a fini à la poubelle.

poubelle noire

Quant à vous leurs parents,  même si leur page Facebook appartient à vos enfants, jetez-y un coup d’œil régulièrement et au lieu de déprimer devant le journal télévisé, faites de temps en temps un rappel des quelques règles d’orthographe et/ou de grammaire et/ou de conjugaison élémentaires. D’accord, ce sera plus animé que la télé mais plus bénéfique.
En allant sur la page Facebook de vos ados, vous éviterez aussi quelques désastreuses publications comme celle d’une jeune-fille qui avait mis sa photo avec en légende :"j’aime les hommes" (là non plus, je n’invente rien).
Et puis, donnez le goût de la lecture à vos chérubins d’abord en leur lisant des histoires au moment du "dodo", puis en leur achetant des livres car ces derniers restent les meilleurs supports de l’orthographe. Vous leur apprendrez ainsi qu’il n’y a pas que les jeux vidéo, la télé et les portables dans la vie.
 
Veonique l’hôtesse du cerveau reptilien